Parce que votre santé est notre priorité
00 32 4 366 34 64
Aneurysmal Pathology Foundation
Nos chercheurs PhD. Courtois Audrey
Aneurysmal Pathology Foundation

PhD. Courtois Audrey

Post-Doctorante

Liège - Belgique

Tél : 043663464

Contacter
Aneurysmal Pathology Foundation La Fondation tend à avoir un rayonnement international en rassemblant au sein de ses membres et plus spécialement de son « comité scientifique » de nombreux chercheurs de pays différents. Les plus grands noms du monde scientifique belge et international ont ainsi accepté d’intégrer le comité scientifique de la Fondation. Grâce à eux, des programmes internationaux de recherche peuvent voir le jour et constituer une plate-forme au sein de laquelle les professionnels de la santé du monde entier peuvent échanger leurs connaissances et découvertes.

Au-delà de cette mission, la Fondation souhaite rendre accessible au plus grand nombre l’information relative aux anévrismes et sensibiliser au risque conséquent de mortalité qu’ils comportent. Des publications et des conférences de sensibilisation relayant une information correcte notamment quant aux causes, conséquences, signes avant coureur, traitements des anévrismes font également partie des priorités de la Fondation APF.

Enfin, la Fondation pense également aux jeunes chercheurs qui assureront la pérennité de son activité. Des bourses et des prix sont octroyés à certains d’entre eux. Des programmes de stages sont également développés en ce sens. Dans un souci de transparence, les décisions d’octroi de bourses et de prix se prennent sur base de l’avis préalable du « comité scientifique » de la Fondation.
Description
Après avoir effectué une licence en Sciences Biomédicales à l’Université de Liège, Audrey Courtois effectue un master complémentaire (DEA) au sein du laboratoire du développement du système nerveux central sous la direction du Dr. P. Leprince. Elle a ensuite effectué une thèse de doctorat sous la direction du Pr. Natzi Sakalihasan du département de chirurgie cardiovasculaire et du Pr. Alain Colige au sein du laboratoire de biologie des tissus conjonctifs. Cette thèse de doctorat intitulée : « Pathobiologie des anévrismes de l’aorte abdominale : Intérêts de la tomographie par émission de positons », a été réalisée dans le cadre d’un projet européen intitulé : « Fighting aneurysmal disease » qui regroupait près de 12 partenaires différents. Depuis juin 2013, elle travaille en tant que chercheur post-doctorant au sein du service de chirurgie cardiovasculaire ainsi que du Centre de Recherche Expérimentale du département de Chirurgie Cardiovasculaire (CREDEC) sous la direction du Pr. Natzi Sakalihasan et du Pr. Jean-Olivier Defraigne en collaboration avec le laboratoire de biologie des tissus conjonctifs sous la direction du Pr. Alain Colige.